17 novembre 2018

Bienvenue à notre nouveau Curé l’abbé Pierre Bedfert

Toute la paroisse Notre-Dame de la Baie était rassemblée à l’église St Pierre et St Paul de Plédran pour la cérémonie d’installation du Père Pierre Bedfert, notre nouveau Curé, en présence de Mgr Moutel et des maires des différentes communes relais de la paroisse.

A l’extérieur de l’église la cérémonie des clefs :  l’accueil de Laurent

Bienvenue à vous tous, paroissiens de ND de la Baie, (et à vous paroissiens de Plancoët qui êtes venus accompagner votre ancien curé pour son installation.)

Bienvenue à vous, mesdames et messieurs les élus et représentants de nos communes.

Bienvenue à vous Mgr Moutel qui installez officiellement notre curé ce matin. Vous lui confiez une paroisse aux visages multiples.

Bienvenue à vous Père Bedfert. C’est une joie pour nous tous de vous accueillir. Alors que les vocations se font plutôt rares, nous apprécions à sa juste valeur le cadeau que le Seigneur nous offre.

Bienvenue à vous Père Antoine, père Jean et Jean-Marie, ainsi qu’à nos diacres, votre disponibilité et votre enthousiasme nous sont si précieux.

 

Monseigneur, permettez-moi de reprendre quelques mots que j’avais prononcés lors de votre venue pour l’inauguration de la paroisse ND de la BAIE en 2015 pour présenter notre paroisse à travers 3 définitions du mot BAIE :

  1. En informatique, une baie (plus précisément baie de brassage) est une machine où tous les réseaux convergent et se mélangent : quelle belle image pour signifier notre paroisse, lieu de convergence et de brassage des 5 relais qui la composent et l’animent ;
  2. Le petit précis de la construction désigne comme baie, une ouverture dans un mur qui laisse passer la lumière et entrer les hommes : fenêtre ouverte sur le monde, notre paroisse veut être signe d’écoute, de fraternité et d’espérance ;
  3. Comment ne pas faire référence à la mer qui nous entoure, Les marins savent qu’ils peuvent venir se protéger des tempêtes dans une BAIE, car ils y seront à l’abri du vent et des vagues : à l’image de l’association des 3 vallées récemment créée avec cette ambition de venir en aide aux migrants, notre paroisse veut être, plus que jamais, terre d’accueil et d’entraide ;

 

Pierre, en arrivant sur la paroisse Notre Dame de la Baie, vous vous inscrivez dans une histoire. En continuant la mission commencée par vos prédécesseurs, nous savons que vous aurez à cœur :

– de rejoindre les uns et les autres dans les différents relais,

– de poursuivre le travail de construction de notre paroisse,

– d’avancer ensemble dans la confiance, pour répondre toujours mieux aux besoins de notre paroisse, de notre société et être davantage témoins de l’amour de Dieu auprès de ceux qui nous entourent.

Nous vous souhaitons beaucoup de bonheur dans votre mission au milieu de nous et nous vous assurons de notre prière fidèle.

 

Mesdames et Messieurs les élus, je vous invite maintenant à venir accrocher les clés des églises de vos communes sur la grande clé de la paroisse en vous remerciant encore une fois de votre présence et de tout de ce que vous faites pour notre paroisse.

 

 

Les maires viennent accrocher les clés des locaux mis à la disposition des différents relais.

Toute l’assemblée en procession pénètre alors dans l’église.

Mgr Moutel confie la paroisse Notre-Dame de la Baie au Père Pierre Bedfert.

 

Chers frères et sœurs de la paroisse Notre-Dame de la Baie,

C’est une joie pour moi de venir présider l’installation de l’abbé Pierre Bedfert, votre nouveau curé.

Pierre a 59 ans. Il est né à Hénanbihen. Par sa famille et son voisinage, par son travail aussi, il connaît bien le monde agricole. Je me rappelle Pierre combien vous avez aidé ma rencontre avec des agriculteurs de la région de Dinan, avec plusieurs autres évêques qui étaient assemblés à Crehen.

Depuis 2007, il était le curé de la paroisse de Plancoët/Val d’Arguenon, et aussi de la paroisse de Ploubalay, cette dernière année. Auparavant, il avait été curé, pendant cinq ans de la paroisse de Plouguenast.

Je sais que vos anciens paroissiens vous ont exprimé leur profonde amitié. Ils vous ont vu partir avec regret. Mais je sais aussi que vous venez ici avec un cœur libre et même joyeux, pour de nouvelles rencontres et pour vivre du Christ et annoncer l’Evangile sur la paroisse ND de la Baie.

Très attaché à vos précédents ministères, vous étiez prêt pour ce changement.

Homme de racines, vous avez les pieds sur la terre, Aimant la rencontre, avec le souci des autres, vous avez le cœur ouvert. Homme de prière, attaché à Lourdes et à Lisieux, attaché au Christ, vous avez la tête et le cœur tournés vers le ciel.

Votre générosité peut vous jouer des tours si vous ne prenez pas le temps de vous reposer.  Et je vous invite, chers amis à y veiller … vous l’aiderez à se ménager, non pas pour se protéger mais pour mieux se donner.

L’arrivée d’un prêtre est l’occasion de donner le meilleur de nous-mêmes : comme la communauté doit recevoir le prêtre de bon cœur, de même un prêtre reçoit la communauté, avec générosité et bienveillance.

Pour la santé et pour la sainteté de l’Eglise, le pape François nous appelle, dans un contexte difficile, à une conversion communautaire : ne mettre personne sur un piédestal, ne laisser personne de côté, mais encourager la participation du plus grand nombre. C’est cela une attitude synodale, écouter, écouter encore et aimer ceux vers qui le Seigneur nous envoie.

 

 

La liturgie de la Parole

L’homélie de Mgr Denis Moutel :

“Et vous, que dites-vous ? Pour vous, qui suis-je ?”

Et Pierre prit la parole : « Tu es le Christ. »

Pierre est le premier des apôtres, votre saint patron. Avec lui, depuis longtemps, vous avez également donné cette réponse. Oui, Jésus est plus que Jésus. Sur son visage a brillé l’amour du Père, sa Parole et ses gestes nous donnent la vie, à ses apôtres et à l’Eglise rassemblée, il donne l’Esprit.

De nombreuses approches font de Jésus un sage, un prêcheur de l’harmonie universelle.

Là où des croyances veulent tenir Dieu définitivement enfermé dans son ciel, la foi des chrétiens souligne l’incroyable proximité de Dieu, l’incarnation de Dieu en Jésus.

Dans un monde qui suit volontiers les prophètes de la réussite individuelle, les développeurs de notre épanouissement et de nos capacités intégrales, la foi des chrétiens proclame que Jésus est serviteur de tous. Serviteur, c’est à dire qu’il ne fait rien pour lui-même. Mais il s’est engagé dans sa passion au bénéfice des pauvres, des malades et des souffrants. Sa proposition n’est pas celle du confort de l’existence ou de la tranquillité de l’âme. Il se donne et nous invite à nous donner : « si quelqu’un veut marcher à ma suite, qu’il renonce à lui-même, qu’il prenne sa croix et qu’il me suive. ».

Pierre, c’est pour cela que vous êtes envoyé à la paroisse ND de la Baie, pour proclamer avec tous que Jésus est plus que Jésus. Il est le Christ, le Sauveur.

La première mission du prêtre, avant toute organisation, c’est d’annoncer l’Evangile, de porter l’espérance qu’il nous ouvre. Il s’agit de l’annoncer d’abord à ceux qui se sentent perdus, leur dire qu’ils sont aimés de Dieu et leur montrer aussi, par notre présence fraternelle.

Portez le souci permanent de l’unité, de la bienveillance, de l’estime les uns des autres, du pardon. Vous aiderez la communauté à poser les signes de l’unité et d’une vraie vie fraternelle : ne pas penser d’abord à soi-même, à ses idées qu’il faudrait défendre, à un confort spirituel qu’il faudrait préserver, mais toujours chercher de que nous pouvons faire, ce que nous pouvons changer pour que des personnes puissent rencontrer le Christ, par l’amitié que nous leur portons, par la fraternité dont nous témoignons.

Ce souci de l’unité passe par la participation du plus grand nombre. Par les institutions habituelles d’une paroisse, par l’Eucharistie qui nous rassemble, mais aussi par l’assemblée paroissiale qu’il faut réunir au moins une fois par an, recherchez ce que l’Esprit vous suggère, vous demande. Cherchez à reconnaître les appels de l’Esprit pour aujourd’hui.

Ayez particulièrement le souci des familles, des enfants et des jeunes pour encourager leur découverte du Christ, leur ami, leur guide.

N’oubliez-pas les plus pauvres, pauvres de biens, mais aussi de rencontres.

Soyez heureux dans la prière et la louange pour dire, chaque jour, au Seigneur : « Tu es le Christ, le Fils du Dieu vivant !

+ Denis MOUTEL

évêque de Saint-Brieuc et Tréguier.

La prière universelle :

La présentation des offrandes :

La liturgie Eucharistique fait revivre la présence du Christ au milieu de nous, Le Christ auquel nous allons communier.

 

 

A la fin de la célébration l’abbé Pierre Bedfert nous transmet son message:

 

Lettre aux paroissiens de Notre-Dame de la Baie.

Chers frères et sœurs de « Notre-Dame de la Baie », en ce jour de mon installation, je viens à vous le cœur rempli de Joie et d’Espérance , et j’ajouterai « plein de confiance », car je compte sur chacun de vous pour m’aider à construire l’Eglise de Jésus-Christ. Nous avons besoin de tout le monde : les jeunes qui sont le présent et l’avenir de notre Église, mais aussi les aînés dans la foi, qui ont tant de choses à nous apprendre, à nous apporter. Chacun d’entre-vous, vous avez des talents. De grâce, faites les fructifier. Il y en a qui ont le don de la parole, d’autres ont le don de l’écoute, de la patience, d’autres encore, celui du cœur, toujours prêt à donner. D’autres encore, ont celui des mains, mains qui accueillent, mains qui consolent, mains qui fleurissent, mains qui façonnent. Alors tous ensemble, unissons nos talents, et avançons ensemble dans l’unité et la fraternité, avec le sourire et l’audace, dans un Esprit missionnaire, avec l’envie passionnée du « service ». Dans un monde marqué par tant d’indifférence, L’Église à un grand rôle à jouer, celui de la proximité avec tous. Comme nous le rappelle le Pape François, il nous faut toucher les périphéries, toutes les diversités,aller vers ceux qui souffrent, qui sont bousculés par la vie. Soyons des gens du seuil, osons dire le Christ. Il est une chance pour chacun de nous.

Frères et sœurs bien aimés, on ne prépare pas l’avenir en pleurant, en critiquant, on le prépare en s’y mettant, l’avenir c’est aujourd’hui. Ensemble traçons bien le sillon pour y semer le présent et l’avenir, parce que toutes les fleurs de l’avenir sont dans les semences d’aujourd’hui. Encore une fois, hissons la grand voile, poussons au vent du large, et souhaitons nous « bon vent », « poussé » par le souffle de l’Esprit. Avec petite Thérèse, je dis à chacun : « confiance c’est la main de Jésus qui conduit tout »

 

J’embarque avec  vous sur le bateau : « paroisse Notre-Dame de la Baie », conscient de tout le travail que vous avez fait. Continuons avec le cœur en fête à annoncer le Christ. Il est une chance, osons appeler. Donnons envie d’Église, avec joie, sourire et bonheur.

Merci à vous d’être venu ce matin. Comptez sur ma prière, mon soutien, mon amitié. Baptisé avec vous, prêtre pour vous.

Abbé Pierre Bedfert.

La bénédiction finale

Cette très belle cérémonie, ce très bel accueil de l’abbé Pierre Bedfert nous invite à “donner envie d’Église, avec joie, sourire et bonheur”.

Aussi le partage se continue dans la bonne humeur autour du pot de l’amitié.

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*